12/07/2021

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce de moustique exotique invasive, originaire d'Asie. II est extrêmement nuisant, avec des piqûres douloureuses qui peuvent provoquer d'importantes démangeaisons. II est également vecteur des virus de la dengue, du chikungunya et de Zika s'il s'est contaminé en piquant une personne malade
Identifié pour la première fois dans Ie sud de la France en 2004, I'expansion de son aire d'implantation en France métropolitaine fait I'objet depuis d'une surveillance entomologique.
II est désormais considéré comme implanté dans 64 départements métropolitains, dont 10 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (Ain, Ardeche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie et Haute-Savoie).
Sa particularité vient de ses gîtes larvaires constitués essentiellement de gîtes artificiels en milieu anthropique ou I'eau stagne, comme les coupelles des pots de fleurs, les pneus usagés, les encombrants, les jeux d'enfants, les gamelles d'eau des animaux de compagnie, les récupérateurs d'eau de ptuie, les terrasses sur plots, les gouttières, les bâches,les piscines abandonnées...II n'a besoin que de petites quantités d'eau pour se développer.

C'est un moustique qui s'installe facilement dans les zones urbaines et péri-urbaines. La lutte anti-vectorielle contre Aedes albopictus est confiée aux agences régionales de santé depuis 2020.
En Auvergne-Rhône-Alpes, I'ARS a missionné I'Entente Interdépartementale Rhône-Alpes pour la Démoustication (EIRAD) pour I'accompagner.
Cette lutte consiste à  surveiller I'extension de I'aire d'implantation du moustique tigre et à mener des opérations dites « adulticides » dans I'environnement des cas humains de dengue, de chikungunya et de Zika, en lien avec les missions de veille sanitaire de I'ARS. Ainsi, un réseau de pièges pondoirs a été déployé dès mi-avril dans les territoires de la région.
La surveillance repose également fortement sur les signalements citoyens via Ie site www.signalement-moustique.fr.
Cette mission s'articule avec la compétence des collectivites territoriales de lutte contre les moustiques et leurs nuisances, dont certains départements s'appuient historiquement également sur I'EIRAD